REGARDSUDS
regards
Menu droit
Index
Thématiques
La revue
Suivez-nous
Espace membres

1
Impacts socioéconomiques et environnementaux liés à l’utilisation des pesticides

1Olivier Kouayé DIEN, 2Yagnama Rokia OUATTARA COULIBALY

Texte intégral

PDF

INTRODUCTION

Cette fiche technique met en relief les caractéristiques sociales, le mode d’acquisition des pesticides, les conditions d’utilisation, gestion des contenants vides, les enjeux sanitaires et environnementaux et fait des propositions dans le sens d’une prise de décision.
L’approche méthodologique a porté essentiellement sur les enquêtes de terrain.
Population d’enquête: cf. Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) 2014.
Terrain d’enquête: Régions du Gbêkê et du Hambol (sites d’action du projet PSAC/ CASES)
Trois villages de la région du Gbêkê (Assandrè, Pliké-Totokro et Assêkro Kongola) et ;
Deux villages de la région du Hambol (Touro et Bounadougou) (cf. figure).
L’échantillon de producteurs d’anacarde enquêtés est présenté dans le tableau ci-dessus.

Tableau 1 : Répartition de l’échantillon de producteurs d’anacarde

Figure 1: Localisation des principaux villages enquêtés des régions du Gbêkê et du Hambol

2. CARACTERISTIQUES SOCIOECONOMIQUES DES PRODUCTEURS

2.1. Age et sexe

Le tableau qui suit rend compte de la répartition des producteurs selon l’âge et le sexe.

Tableau 2 : Répartition des producteurs selon l’âge et le sexe

Il ressort de l’analyse du tableau ci-dessus que :
Les personnes de sexe masculin prédominent par rapport aux personnes de sexe féminin ;
La proportion de la population active est assez importante (hommes:32,54%; femmes: 28,72%) ;
En conclusion, le recours aux pesticides implique une main d’œuvre locale assez importante.

2.2. Niveau d’instruction

Le taux de producteurs analphabètes est très important dans les différentes régions:
76,06% n'ont pas été à l'école ;
13,54% ont le niveau primaire ;
6,70 niveaux secondaires ;
1,24 supérieur ;
2,43 lectures et écritures en arabe.

3. MODES D’ACQUISITION DES PESTICIDES

4. CONDITIONS D’UTILISATION DES PESTICIDES

Les conditions d’utilisation se réfèrent aux pratiques des producteurs après l’acquisition des pesticides. Ces pratiques concernent le transport de ces produits, leur conservation, le matériel utilisé pour l’application, l’utilisation des Equipements de Protection Individuelle (EPI), la gestion des restes et les précautions après utilisation. Le tableau ci-après met en évidence les conditions d’utilisation des pesticides par les producteurs.

Tableau 3 : Conditions d’utilisation des pesticides par les producteurs

5. GESTION DES CONTENANTS VIDES

Après utilisation des contenus, les contenants vides sont soit abandonnés soit réutilisés.

Sur cette figure, il apparait que les pesticides sont majoritairement réutilisés.

6. FACTEURS DE RISQUES SANITAIRE ET ENVIRONNEMENTAL

Les facteurs de risques sanitaire et environnemental identifiés sont :
Âge des producteurs : la capacité de certains organes vitaux (reins) baisse avec l’âge et peut provoquer des difficultés d’élimination des xénobiotiques après ingestion ;
Analphabétisme : un handicap qui conduit à une incapacité de lecture des étiquettes et de mise en œuvre des bonnes pratiques ;
Acquisition des produits auprès des non-spécialistes ;
Manque de précaution en matière de transport des pesticides et non séparation avec les produits alimentaires ;
Conservation des pesticides en milieu ouvert, à la portée des enfants ;
Non utilisation des EPI ;
Insuffisance des précautions après utilisation ;
Mauvaise gestion des emballages vides.

7. IMPACTS SOCIOECONOMIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX

7.1. Impacts socioéconomiques

Maladies respiratoires ;
Affections dermatologiques ;
Intoxications ;
Empoisonnement ;
Suicide ;
Dégâts de cultures.

7.2. Impacts environnementaux

Impacts sur l’air
Impacts sur les sols (Empoisonnement des sols par accumulation) ;
Impacts sur les espèces non ciblées (verres de terres) ;
La pollution diffuse agricole (contaminations des eaux en surface et en profondeur) ;
Impact sur la faune (les pesticides sont souvent nuisibles aux abeilles, à certains insectes et oiseaux et peut même contribuer à la disparition de certaines espèces.

Récommandations

Sensibilisation et formation des producteurs (et revendeurs) sur les bonnes pratiques en matière d’utilisation et de gestion des pesticides ;
Mise en place d’un cadre d’utilisation et de gestion des pesticides par région ;
Mise en œuvre d’un plan de gestion des emballages vides à travers leur collecte et leur destruction de manière appropriée ;
Mise aux normes des magasins de stockage existants et exigence de dotation en matériels de protection ;
Règlementation de la commercialisation des pesticides (exigence d’agréments).

Auteur(s)

1Olivier Kouayé DIEN, 2Yagnama Rokia OUATTARA COULIBALY
1Centre de Recherche en Ecologie (CRE), Université Nangui Abrogoua, dienolivier@gmail.com
1

Droits d'auteur

Institut de Géographie Tropicale
Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire

L'INFOS EN CONTINUE

« Métropoles portuaires et territoires de l'hinterland en Afrique subsaharienne », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 28 avril 2015

...::: Cahiers Ivoirien de Géographie | CIG :::...